Je ne sais plus si c'est publié ici, mais voici la petite contribution à

On avance pas vraiment avec le projet, ouvrir un compte bancaire pour une petite asso, c'est un parcours du combattant y compris les dossiers à la banque de france.

Quelle idée, j'ai eu de retourner sur Windows, ah oui, il fallait que j'imprime depuis une Windows. Heureusement que mon cadeau arrive dans deux jours pour mon anniversaire.

Je crois que le serveur a littéralement pété les plombs :(

Je vous raconte pas la galère ce soir, mais nous allons passer à Libretime alpha 13.

Soyons honnête entre nous : je galère. :blob_pensive:​:blob_pensive::blob_pensive:

Show thread

Du coup, j'ai l'impression d'apprendre à tapper. Je progresse lentement. :shooketh:

C'est le moment de penser au travail pour produire un véritable projet radiophonique, mais seulement pour la rentrée scolaire 2023.

En effet, je vois sincèrement qu'il faudra financer pas mal de matériel et un déménagement vers une autre ville. Il faut dire qu'actuellement, ce sera amateur et l'idée serait de diffuser de façon semi-pro.

Loin sans faute, il va falloir cravacher dure, mais cela va permettre d'ouvrir à un projet de fond.

Actuellement, aide-soignant, il y a du travail. La question s'avère de savoir dans quoi je veux m'embarquer.

J'ai écrit les objets et les moyens de l'association, je vais pouvoir chiller toute la nuit. :blobcheer:

Je commence à faire les statuts de l'association. J'avais oublié à quel point c'était chiant et rébarbatif.

On mets nos travaux de la radio en pause. On va mettre de l'électro une semaine sur deux le soir. Reste à savoir où trouver les différents artistes.

C'est moi où nos répertoires même avec la meilleure des volontés sont quasiment tous masculin.

Cela pose une suggestion dans l'approche d'une réelle pluralité afin de laisser plus de femmes sur nos ondes. Ainsi, il advient de continuer à fouiner dans les archives du web (notamment pour la musique sous le domaine public) afin de créer une réelle mixité et l'égalité.

C'est peut-être un détail, mais pour nous ça compte énormément. Être progressiste et ne diffuser que des musiques de mec ouvre un véritable débat.

Show older
Biscuit Town

Biscuit.town est une instance par et pour les personnes neuroqueer, féministes et gauchistes.